Les plus de l'assurance vieDe nos jours, beaucoup de gens font recours à l’assurance vie pour mesure de prévoyance. On trouve également d’autres personnes qui hésitent toujours de se lancer sur ce terrain, et ceci pour faute d’informations sur les avantages que confère l’assurance vie aux assurés.
Il faut comprendre que l’assurance vie est un contrat d’épargne ou de prévoyance dont l’objectif est, de garantir le versement d’un capital ou d’une rente quand un problème arrive à l’assuré comme par exemple son décès. L’assurance-vie permet de réaliser une diversité de projets.

Elle vous permet de fructifier votre fonds pour bien préparer votre retraite ou pour acquérir un bien immobilier ou encore financer les études de vos enfants. Vous trouverez le meilleur rendement d’assurance vie sur internet les meilleures assurance vie sur le comparatif assurance vie uneassurancevie.fr.

Les plus de l’assurance vie

Avec l’assurance-vie, vous n’avez plus de soucis à vous faire pour votre famille, au cas où quelques choses de mal vous arriveraient comme par exemple un accident qui vous paralyse et vous empêche de travailler.

Grâce à l’assurance-vie, votre enfant, votre femme ou une personne de votre choix bénéficiera de la somme que vous détenez sur votre contrat via la clause bénéficiaire, en cas de décès. Un autre avantage de l’assurance-vie est que en épargnant sur un contrat d’assurance vie, vous conservez la disponibilité de votre capital en cas de besoin autrement dit vous aviez la possibilité d’effectuer à tout moment de retrait d’argents.

Un retrait partiel d’argents n’entraîne pas la rupture du contrat, vous pouvez continuer à alimenter votre compte, sans avoir besoin de souscrire un nouveau contrat. L’assurance-vie offre une fiscalité très avantageuse aux assurés. D’un côté, les produits et les intérêts capitalisés au contrat, sont hors imposition durant toute la période du contrat. D’un autre côté, les rachats et retraits effectués, au bout de huit ans, sur un contrat d’assurance-vie sont exonérés d’impôt.

Par contre, sont taxés à hauteur de 35%, les retraits effectués pendant les quatre premières années. Ce taux descend à 15% pour les retraits effectués à partir de la cinquième jusqu’à la huitième année. Pour les retraits effectués huit ans après la souscription à un contrat, l’assuré célibataire peut bénéficier d’un abattement fiscal annuel de 4 600 € et l’assuré en couple de 9 200 €. Au delà, les plus-values seront taxées à hauteur de 7.5%.